Des cures thermales à domicile

Les cures thermales, véritables cadeaux de la Nature.Chimie-Naturelle_Cures_thermales_à_domicile

Tout le monde a entendu parler de l’utilisation des eaux naturelles en cures hermales connues depuis l’antiquité pour le traitement des troubles respiratoires, cutanés, articulaires…

Plus de deux mille ans d’histoire.

Les grecs puis les romains ont utilisé les vertus des eaux souterraines pour améliorer leurs santé. Les romains ont construit les premiers thermes à vocation médicale.

Au moyen-âge, les bains prennent de l’importance lorsque les papes les pratiquent eux-même. Durant les siècles suivants, le développementchimie_naturelle-cure_thermale

du thermalisme médical est le fait des médecins du Roi. Les familles royales et de la noblesse accèdent à cette médecine reconnue partout en Europe. La belle époque des cures thermales à lieu durant le XIXè siècle portées par la vague du romantisme. Puis en 1950, les soins thermaux se démocratisent, ils sont pris en charge par la Sécurité Sociale, prescrits et encadrés par la médecine.

Les cures thermales en France et en chiffres.

La France compte actuellement plus de 700 sources d’eaux bienfaisantes dont les vertus thérapeutiques sont reconnues par l’Académie de Médecine. Il existe aujourd’hui pas moins de 105 établissements thermaux en exploitation représentant 9 millions de journée de soins par an pour 520.000 curistes de tous les âges.

Les cures thermales ou crénothérapie pour quelles indications thérapeutiques ?

La médecine thermale et la vichy-celestinssécurité sociale ont défini 12 grandes indications thérapeutiques suivantes :

  • la rhumatologie
  • les voies respiratoires
  • les maladies cardio-artérielles
  • la phlébologie
  • la neurologie
  • les affections psychosomatiques
  • les affections urinaires et maladies métaboliques
  • la gynécologie
  • les affections digestives et maladies métaboliques
  • les troubles du développement chez l’enfant
  • la dermatologie
  • les affections de la muqueuse bucco-linguale

Vous pouvez donc constater que les eaux thermales sont conseillées pour nombre de désordres de santé et jusqu’à 70% des curistes constatent une amélioration de leurs symptômes et état de santé 9 mois après la cure (Service Médical Rendu SMR).

Mais que contiennent ces eaux ?

Grâce aux connaissances modernes, il est possible de connaitre les compositions chimiques des eaux thermales et il est intéressant de constater que 80% chimie_naturelle_eau_thermalede ces eaux sont sulfo-calciques, c’est à dire qu’elles contiennent fortement du soufre et du calcium.

Une révélation innovante.

Nos connaissances en géologie nous ont alors permis de faire le lien avec un minéral sous-terrain naturel très abondant en France et sur Terre : le gypse qui est principalement composé de soufre et de calcium.

Coïncidence très intéressante également, l’homme fabrique un matériau utilisé principalement pour le bricolage et le bâtiment bien connu sous le nom « placoplâtre » : le plâtre de Paris.

Faîtes donc une cure thermale à domicile.

Il est alors possible d’utiliser du plâtre de Paris en cataplasmes utilisation du plâtre de Paris pour la santé suggéré par la Chimie Naturellepour soulager et stimuler la guérison de vos différents maux et souffrances quotidiens, qu’ils soient d’ordres aigus ou chronique, cutanés, articulaires, musculaires, hormonaux… :

  • les douleurs expliquées ou inexpliquées au niveau des lombaires, dorsales, cervicales …
  • les tendinites,  sciatiques, entorses,  luxations …
  • les migraines, insomnies, dépression, burn-out …
  • les digestions délicates et difficiles, le diabète …
  • les règles douloureuses, problèmes hormonaux …
  • la fatigue oculaire, auditive, cérébrales …
  • l’eczéma, le psoriasis, toute la santé de la peau
  • … et de près ou de loin … dans tous les métabolismes du corps.

Comment utiliser le plâtre de Paris en cataplasmes ?

Cela parait incroyable tellement c’est simple et pourtant, tout professionnel de santé connaît l’importance du calcium dans la physiologie du corps humain jusqu’au plus profond de nos cellules.

Préparer une bouillie bien humide de plâtre et appliquer-la directement sur la peau en cataplasme de quelques millimètres au plus proche de la douleur…  puis ne bougez plus et laissez sécher jusqu’à ce que la couche de plâtre craque naturellement… retirez les morceaux et laissez la pellicule blanche sur votre peau.

Vous devriez constater un soulagement immédiat, répétez cette opération sur plusieurs jours tant que vous sentez la douleur.

En complément au cataplasme de plâtre qui reste contraignant surtout en temps et en salissures, un simple massage périodique de quelques minutes seulement avec la pierre de soufre au plus proche de la douleur continuera de stimuler la guérison.

Chimie-naturelle - couverture livre Sciences Naturelles Santé et Vie

Chimie naturelle - Je commande

Haut de page