Témoignages sur les utilisations du Plâtre de Paris.

Le plâtre de Paris, le secret de jouvence.

Vous trouverez ci-dessous quelques témoignages sur les utilisations du plâtre de Paris publiés dans la revue Rebelle-Santé.

Chimie_Naturelle_temoignage_Plâtre

 

D’autres témoignages sur l’utilisation du plâtre de Paris :

Interview-santé exclusif…

Un interview-santé exclusif pour « Naturopathie en clair » par Gilles Donguy .

Gilles Donguy nous a convaincu qu’il fallait enfin révéler de réelles clés de santé.

Que vous ayez de solides connaissances en santé ou néophytes, nous souhaitons vous faire découvrir les principes fondamentaux de la Chimie Naturelle. Un exemple, le triangle-santé « calcium-soufre-manganèse » sont les 3 principales clés chimiques de la vie qui peuvent résoudre la majorité des pathologies, de la plus légère à la plus grave.

Participez ensuite à une des nombreuses conférences en direct-live ou aux formations organisées partout en France.

L’interview-santé est accessible en cliquant sur l’image ci-dessous…

Chimie-Naturelle-Interview-santé-Naturopathie-en-clair
Cliquer sur l’image

Cet interview-santé vous a plu, vous souhaitez aller plus loin et découvrir l’ensemble des livres de la Chimie Naturelle  du Corps Humain :

Les livres sur la boutique

L’importance du Calcium pour la vie

L’importance du calcium pour la vie… Chimie naturelle - Calcium 1

Aujourd’hui, les professionnels de santé expliquent que le calcium se trouve principalement dans les os et dans les dents.
La chimie naturelle apporte un autre point de vue sur le calcium et explique un certain nombre d’évidences.

Calcium et vitamines D

Au quotidien, bon nombre d’entre nous vivent principalement exposés à des lumières artificielles, plutôt qu’à la lumière naturelle du soleil. La vitamine D naturelle (cholécalciférol) est pourtant produite par la peau sous l’action des ultra-violets (UV) de la lumière solaire. Sans soleil, pas de vitamine D naturelle !
Les vitamines D de synthèse (calciférol) que l’on trouve ajoutées dans beaucoup d’aliments (le lait par exemple), sont produites par irradiation aux ultra-violets de l’ergostérol (origine végétale). On sait depuis quelques années que cette molécule artificielle à tendance à provoquer le durcissement des artères et son apport semble désorganiser le cycle du calcium au lieu de le stimuler. Donc tous les apports en vitamine D de synthèse sont donc potentiellement dangereux. Cependant, dès le plus jeune âge, on nous recommande d’en avaler, depuis les petits pots pour bébé, en passant par le lait, la soupe et les jus vitaminés et bien sûr dans les compléments alimentaires (même bio…).

Chimie naturelle - Réglage du taux de calcium
cliquer pour agrandir

Le calcium dans le sang.

Le réglage du calcium dans le sang, nécessaire pour approvisionner tous les organes qui en ont besoin, se fait au niveau de la glande thyroïde, par la production d’une hormone : la calcitonine, ainsi que d’autres hormones dites parathormones (PTH ) produites par les 4 glandes parathyroïdes.

Le réglage du calcium dans le sang commence par la quantité de sel avalé (NaCl) qui passe au niveau de la thyroïde (1ère action), arrive dans l’estomac pour la fabrication de l’acide chlorhydrique (2ème action), ce qui entraine un courant de sodium (Na) entre l’estomac, la rate, le pancréas et les glandes surrénales. Ce courant va aussi produire un réglage du calcium par la production de l’insuline naturelle et d’hormones qui vont régler le taux de calcium circulant dans le sang, à la sortie du foie (3ème action). Ainsi, la réduction excessive de consommation du sel, est une cause probable sérieuse de certains désordres de calcium dans le corps. Chacun d’entre nous à un besoin en sel différent et doit donc en manger sans limite mentale par peurs, selon ses goûts « naturels ».

Du calcium dans les dents.

Le rôle primaire des dents constituées en partie de phosphate de calcium, est d’assurer le réglage physico-électrique dans la bouche. Ce contact va établir un flux physico-chimique vers l’hypophyse pour assurer le bon approvisionnement du cerveau et des yeux. De ce fait, toutes couronnes, prothèses dentaires en métal (inox, or) ou amalgames dentaires (mercure, plomb) perturbent ce réglage. Ce détail à lui seul, engendre de nombreux maux, ainsi que l’augmentation considérable des problèmes de vue.

Chimie naturelle - Importance du Calcium
cliquer pour agrandir

Du calcium dans les os.

Le squelette est bien sûr la charpente du corps, il assure aussi le stockage et la fourniture du calcium et d’autres éléments importants pour les métabolismes. le squelette comprend deux formes minérales à base de calcium : carbonate de calcium et fluoro-phosphate de calcium. Les os sont en perpétuels modelage, les ostéoclastes démontent la matière osseuses, les ostéoblastes la construisent. Il est important de comprendre que la construction de l’os dépend aussi d’un autre élément chimique en lien avec les ostéocytes. Cet élément est impliqué dans la chimie des émotions et le système hormonal, c’est précisément pour cela que l’ostéoporose intervient en cas de déficit de cet élément chimique. La matière osseuse se démonte sans se reconstruire.

Le calcium et les tissus blancs.

C’est grâce au calcium (Ca++) que oxygénation de toutes les cellules des tissus blancs est optimale : cerveau, toutes les glandes endocrines et exocrines, le blanc de l’œil, les cordes vocales, les cellules gliales présentes partout dans le corps. Ainsi, la chimie naturelle met en évidence l’importance du calcium dans la majorité des pathologies.

Le calcium et le soufre.

Chimiquement, le calcium et le soufre ont des comportements très particuliers. le soufre est acide (ou un acide) et pourtant il augmente le pH d’une solution alcaline, de fait il stimule les effets du calcium…
L’alimentation moderne ne comprend plus assez de soufre. Notre corps est donc assez souvent en manque de cet élément, qui pourtant est le partenaire indispensable du calcium.

Le calcium et les émotions.

Lors d’une émotion importante, le taux de calcium dans le sang varie alors instantanément sous la forme d’un pic qui peut déclencher nombre de sensations gênantes jusqu’à la syncope. La Chimie Naturelle explique en détails la chimie des émotions, l’augmentation du taux de calcium dans le sang ainsi que les conséquences ultérieures (somatisations et pathologies).

Le calcium dans l’alimentation moderne.

L’agriculture moderne a fait depuis des décennies, diminuer les taux de calcium dans les fruits, légumes et céréales en industrialisant les cultures. Pour apporter à nouveau des doses de calcium convenables, rien de mieux que le bio, ou a minima, les productions d’une agriculture raisonnée et raisonnable !
Nous mangeons de moins en moins de bon pain. Pourtant, il fût pendant des siècles le premier aliment des populations en période de crise ou de pauvreté, pour son coût bien sûr, mais aussi pour son apport en calcium. Malheureusement aujourd’hui, certains fabricants produisent leur farine avec de moins en moins de calcium.

Lors de sa formation, la chimie naturelle explique en détail l’ensemble des implications du calcium à travers les enjeux vitaux à chaque grande étape de la vie : la gestation, l’accouchement, l’enfance, la croissance, la puberté, la maturité, la vieillesse.

Pour aller + loin :

Les livres sur la boutique

La coquille d’œuf : un mystère à élucider

Comprendre le mystère de la fabrication de la coquille d’œuf…

Au-delà du paradoxe très connu de l’œuf et de la poule (qui de la poule ou de l’œuf était là en premier), la fabrication de la coquille d’œuf est une très belle leçon de sciences naturelles et sa compréhension pourrait faire évoluer la science et la médecine.

Tout le monde connaît l’œuf de poule, on en mange quelques-uns par semaine en cassant machinalement sa coquille minérale.

De par sa nature même, la coquille d’œuf constitue une réelle paroi de protection, indispensable au développement de l’œuf fécondé. Cette coquille, dont la matière minérale est principalement composée de calcaire (carbonates de calcium) et de diverses protéines, fournit toute la ressource nécessaire en calcium pour la constitution du cerveau, de la moelle épinière et du squelette du poussin en formation, jusqu’à sa naissance.

Ce rapide constat établi, la question du mécanisme chimique de la fabrication de cette matière minérale dans un organisme vivant reste quasi inexpliqué malgré les nombreux travaux de l’INRA.

Pour la chimie naturelle, il s’avère que la matière minérale qui constitue la coquille d’œuf est le résultat chimique d’un précipité de carbonate de calcium : carbone + oxygène + calcium. Tous ces éléments chimiques élémentaires sont présents dans le liquide amniotique autour de l’œuf en formation. Une fois l’œuf achevé, un élément chimique unique est libéré de l’intérieur de l’œuf vers le liquide amniotique et va déclencher le dépôt de carbonate de calcium aux pôles et aux équateurs de l’œuf, pour le recouvrir totalement. L’œuf est alors prêt à être expulsé. Sa coquille finit de durcir au contact du gaz carbonique de l’air ambiant et du changement de température.

Ainsi, cette observation nous ouvre de nouvelles perspectives vers la chimie, la biologie et surtout la santé.

Cette simple observation de sciences naturelles de création de matière minérale offre une autre compréhension chimique de la vie, elle ouvre de vraies perspectives vers la chimie, la biologie et surtout la santé.

Le principe chimique de la coquille d’œuf applicable à l’être humain

Cette découverte nous invite à aller plus loin, et à analyser le mécanisme naturel de la gestation et de la naissance chez l’homme.

Évidemment pas de coquille chez nous, mais la logique symbolique de l’œuf et de son développement existe bel et bien.

La multiplication cellulaire dés les premiers instants après la fécondation est assurée par le calcium, très présent dans le spermatozoïde et l’ovule de la mère, alors qu’elle n’est pas encore consciente d’être enceinte.

Chimie Naturelle - femme enceinte

Le développement de l’embryon puis du fœtus se déroule dans le corps de la mère, et l’enfant est nourri par l’intermédiaire d’une glande endocrine provisoire : le placenta.

Pour trouver les ressources chimiques nécessaires à son développement (calcium, potassium, magnésium, sodium, carbone, soufre etc), le fœtus va puiser dans l’organisme de la mère. Il est donc indispensable que la mère dispose de tous les éléments chimiques nécessaires au bon développement de l’enfant.

Cette simple analyse nous amène vers deux questions essentielles et vitales :

  • la naissance de l’enfant est-elle déclenchée par le même élément chimique que la fabrication de la coquille d’œuf et son expulsion ?
  • qui de l’enfant ou de la mère décide biologiquement du déclenchement naturel et chimique de la naissance ?

Réponse: quand l’enfant est prêt à naître, c’est-à-dire quand ses poumons sont terminés, il va libérer naturellement ce même élément chimique unique qui va déclencher l’accouchement.

Les réponses à ces questions élucidées par la chimie naturelle permettent de comprendre « autrement » le processus de la naissance et amèneraient à envisager différemment la venue au monde d’un enfant. Certaines mesures interventionnistes et programmées, pourraient ainsi être réduites uniquement aux cas d’urgences.

Enfin, le strict respect des processus naturels chimiques de la naissance éviterait de nombreux désordres de santé chez le nouveau-né et durant les premières années de l’enfant (eczéma, asthme, diabète, autisme etc)

Pour tout savoir sur la fabrication de la coquille d’œuf, les mécanismes chimiques naturels la naissance et les rôles primordiaux du calcium pour la santé, découvrez les livres et la formation.

Les livres sur la boutique

Le calcium mal-compris.

A la découverte du calciumChimie Naturelle - calcium zoom

Du producteur laitier aux fabricants et vendeurs de yaourts en passant par la médecine, tout le monde en parle et pourtant le Calcium est mal-compris Cet élément est omniprésent sur terre, il est primordial partout où la vie est présente.

Le Calcium est le cinquième élément le plus abondant de la croûte terres). Il est essentiel pour tous les organismes vivants : formation des suqelettes/os, des dents, des coquilles d’œuf, d’escargot ou d’huitre.
Le Calcium joue également un rôle très important en physiologie cellulaire.

Peut-être vous posez-vous une question fondamentale : qu’est-ce que le Calcium et sous quelle forme se présente t’il ?

Comme la très grande majorité des éléments atomiques dont les noms se terminent par « ium », le Calcium est un métal de couleur grise (comme l’ensemble des métaux présents sur terre, hormis l’or et le cuivre).
C’est un métal alcalin de la famille des alcalinoterreux, ce qui signifie qu’il est corrosif et que ses oxydes sont des bases.
Dans le tableau de la classification périodique des éléments, le Calcium se trouve sous le Magnésium (Mg), à côté du Potasium (K) et du Sodium (Na) au dessus du Strontium (Sr).
En biologie, ses relations avec ses 4 éléments sont habituelles, il va surtout être « actif » partout où Sodium et Potassium sont opérationnels, donc par conséquent, il joue un rôle primordial au niveau du cerveau, centre du système nerveux central ou périphérique.

Où trouve-t-on du Calcium ?

On retrouve le Calcium dans de nombreux produits de notre alimentation : sésame, lait, fromage,Chimie Naturelle - calcium alimentation ortie,sardine, chou, persil, café, épinards … et même dans l’eau ! En effet, une eau calcaire est composée de carbonate de Calcium.
La médecine actuelle explique que le Calcium est principalement présent dans les os et les dents. La recherche fondamentale démontre, quant à elle, que le Calcium est présent partout, jusqu’au plus profond des cellules (Prix Nobel 2013).

Bon à savoir : Pour faire le plein de calcium, mangez les arrêtes des sardines (carbonate de calcium).

La lecture du calcium par la chimie naturelle

La chimie naturelle explique que le Calcium (ion Ca2+) participe et potentialise l’oxygénation du cerveau, de toutes les glandes endocrines, des nerfs, du blanc de l’œil, … par l’intermédiaire de cellules très particulières : les cellules gliales.
Il y a dans le cerveau plus de cellules gliales que de neurones. Ces cellules gliales sont les interfaces entre le sang rouge d’un côté qui arrive avec l’oxygène et de l’autre côté les neurones qui sont des « tissus blancs ».

Livre L'Homme glial

Le calcium est aussi présent au plus profond de la cellule et participe aussi à la jonction inter-cellules.

Pour tout savoir sur le calcium mal-compris :

Les livrets sur la boutique