Archives de catégorie : Slider

La coquille d’œuf : un mystère à élucider

Comprendre le mystère de la fabrication de la coquille d’œuf…

Au-delà du paradoxe très connu de l’œuf et de la poule (qui de la poule ou de l’œuf était là en premier), la fabrication de la coquille d’œuf est une très belle leçon de sciences naturelles et sa compréhension pourrait faire évoluer la science et la médecine.

Tout le monde connaît l’œuf de poule, on en mange quelques-uns par semaine en cassant machinalement sa coquille minérale.

De par sa nature même, la coquille d’œuf constitue une réelle paroi de protection, indispensable au développement de l’œuf fécondé. Cette coquille, dont la matière minérale est principalement composée de calcaire (carbonates de calcium) et de diverses protéines, fournit toute la ressource nécessaire en calcium pour la constitution du cerveau, de la moelle épinière et du squelette du poussin en formation, jusqu’à sa naissance.

Ce rapide constat établi, la question du mécanisme chimique de la fabrication de cette matière minérale dans un organisme vivant reste quasi inexpliqué malgré les nombreux travaux de l’INRA.

Pour la chimie naturelle, il s’avère que la matière minérale qui constitue la coquille d’œuf est le résultat chimique d’un précipité de carbonate de calcium : carbone + oxygène + calcium. Tous ces éléments chimiques élémentaires sont présents dans le liquide amniotique autour de l’œuf en formation. Une fois l’œuf achevé, un élément chimique unique est libéré de l’intérieur de l’œuf vers le liquide amniotique et va déclencher le dépôt de carbonate de calcium aux pôles et aux équateurs de l’œuf, pour le recouvrir totalement. L’œuf est alors prêt à être expulsé. Sa coquille finit de durcir au contact du gaz carbonique de l’air ambiant et du changement de température.

Chimie Naturelle - fabrication coquille oeuf - 3 images

Ainsi, cette observation nous ouvre de nouvelles perspectives vers la chimie, la biologie et surtout la santé.

Cette simple observation de sciences naturelles de création de matière minérale offre une autre compréhension chimique de la vie, elle ouvre de vraies perspectives vers la chimie, la biologie et surtout la santé.

Le principe chimique de la coquille d’œuf applicable à l’être humain

Cette découverte nous invite à aller plus loin, et à analyser le mécanisme naturel de la gestation et de la naissance chez l’homme.

Évidemment pas de coquille chez nous, mais la logique symbolique de l’œuf et de son développement existe bel et bien.

La multiplication cellulaire dés les premiers instants après la fécondation est assurée par le calcium, très présent dans le spermatozoïde et l’ovule de la mère, alors qu’elle n’est pas encore consciente d’être enceinte.

Chimie Naturelle - femme enceinte

Le développement de l’embryon puis du fœtus se déroule dans le corps de la mère, et l’enfant est nourri par l’intermédiaire d’une glande endocrine provisoire : le placenta.

Pour trouver les ressources chimiques nécessaires à son développement (calcium, potassium, magnésium, sodium, carbone, soufre etc), le fœtus va puiser dans l’organisme de la mère. Il est donc indispensable que la mère dispose de tous les éléments chimiques nécessaires au bon développement de l’enfant.

Cette simple analyse nous amène vers deux questions essentielles et vitales :

  • la naissance de l’enfant est-elle déclenchée par le même élément chimique que la fabrication de la coquille d’œuf et son expulsion ?
  • qui de l’enfant ou de la mère décide biologiquement du déclenchement naturel et chimique de la naissance ?

Réponse: quand l’enfant est prêt à naître, c’est-à-dire quand ses poumons sont terminés, il va libérer naturellement ce même élément chimique unique qui va déclencher l’accouchement.

Les réponses à ces questions élucidées par la chimie naturelle permettent de comprendre « autrement » le processus de la naissance et amèneraient à envisager différemment la venue au monde d’un enfant. Certaines mesures interventionnistes et programmées, pourraient ainsi être réduites uniquement aux cas d’urgences.

Enfin, le strict respect des processus naturels chimiques de la naissance éviterait de nombreux désordres de santé chez le nouveau-né et durant les premières années de l’enfant (eczéma, asthme, diabète, autisme etc)

Pour tout savoir sur la fabrication de la coquille d’œuf, les mécanismes chimiques naturels la naissance et les rôles primordiaux du calcium pour la santé, découvrez les ouvrages consacrés à cette thématique ou contactez-nous.

Le calcium en question…

A la découverte du calciumChimie Naturelle - calcium zoom

Du producteur laitier aux fabricants et vendeurs de yaourts en passant par la médecine, tout le monde parle de calcium. Cet élément est omniprésent sur terre et existe partout où la vie est présente.

Le calcium est le cinquième élément le plus abondant de la croûte terrestre (plus de 3 %). Il est essentiel pour tous les organismes vivants : formation des os, des dents et des coquilles d’œuf, d’escargot ou d’huitre.
Le calcium joue également un rôle très important en physiologie cellulaire.

Peut-être vous posez-vous une question fondamentale : qu’est-ce que le calcium et sous quelle forme se présente t’il ?

Comme tous la très grande majorité des éléments dont les noms se terminent par « ium », le calcium est un métal de couleur griseChimie Naturelle - calcium métal (comme l’ensemble des métaux présents sur terre, hormis l’or et le cuivre).
C’est un métal alcalin de la famille des alcalinoterreux, ce qui signifie qu’il est corrosif et que ses oxydes sont des bases.
Dans le tableau de la classification périodique des éléments, le calcium se trouve sous le magnésium (Mg), à côté du potasium (K) et du sodium (Na) au dessus du strontium (Sr).
En biologie, ses relations avec ses 4 éléments sont habituelles, il va surtout être “actif” partout où sodium et potassium s’activent, donc par conséquent, il joue un rôle primordial au niveau du cerveau, centre du système nerveux.

Où trouve-t-on du calcium ?

On retrouve le calcium dans de nombreux produits de notre alimentation : sésame, lait, fromage,Chimie Naturelle - calcium alimentation ortie,sardine, chou, persil, café, épinards … et même dans l’eau ! En effet, une eau calcaire est composée de carbonate de calcium.
La médecine actuelle explique que le calcium est principalement présent dans les os et les dents. La recherche fondamentale démontre, quant à elle, que le calcium est présent partout, jusqu’au plus profond des cellules… (Prix Nobel 2013).

Bon à savoir : Pour faire le plein de calcium, mangez les arrêtes des sardines (carbonate de calcium).

La lecture du calcium par la chimie naturelle

La chimie naturelle explique que le Calcium (Ca2+) participe et potentialise l’oxygénation du cerveau, de toutes les glandes endocrines, des nerfs, du blanc de l’œil, … par l’intermédiaire de cellules très particulières : les cellules gliales.
Il y a dans le cerveau plus de cellules gliales que de neurones. Ces cellules gliales sont les interfaces entre le sang rouge d’un côté qui arrive avec l’oxygène et de l’autre côté les neurones qui sont des tissus blancs.
Le calcium est aussi présent au plus profond de la cellule et participe aussi à la jonction inter-cellules.

Pour tout savoir sur le calcium, découvrez les ouvrages consacrés à cette thématique ou contactez-nous.

La chimie des émotions

L’impact des émotions sur notre santé.

Nous vivons dans un monde d’émotions. Chaque être humain est confronté, au cours de sa vie, à nombre d’émotions subies, ou choisies. Ces émotions peuvent être positives ou négatives, et avoir des répercutions sur le moral bien sûr, mais aussi plus profondément dans notre corps et sur la santé. Abordons maintenant la chimie des émotions.

Amour, compassion, joie, colère, tristesse, honte, peur,… Toutes ces émotions ont une influence sur le moral bien sûr mais aussi sur la santé. Pourtant, leur impact est encore sous-estimé dans la médecine occidentale, alors que nombre d’entre elles sont prises en compte dans les médecines orientales (ayuvéda ou médecine traditionnelle chinoise). Ces médecines, considèrent que les émotions sont stockées dans les organes principaux (cœur, foie, reins, poumons, rate) et perturbent l’état de santé général.

L’impact des nos émotions sur notre santé…

Que nos émotions soient positives ou négatives, elles ont globalement les mêmes influences sur notre santé. Il faut donc savoir qu’une émotion positive ou négative aura un impact chimique sur notre organisme. Bien que l’impact soit difficile à prévoir, chacun d’entre nous est néanmoins en mesure d’établir un constat simple :

  • une émotion jugée positive produira une sensation agréable de bien être et de joie : sourire, rire, larmes de joie, légèreté, rayonnement etc.
  • une émotion jugée négative produira une sensation corporelle désagréable et un malaise : boule à l’estomac, gorge serrée, maux de ventre, larmes, maux de tête, tensions, douleurs etc.

Dans les deux cas, ces émotions diverses entraînent des réactions chimiques instantanées dans notre corps, qui produiront les sensations corporelles correspondantes.

La Chimie Naturelle en réponse aux émotionsChimie Naturelle - Glandes surrenales

Pour la chimie naturelle, une émotion est vécue en tout premier lieu dans le corps. Prenons l’exemple de la peur : le corps réagit bien avant le mental qui va analyser si la peur est fondée ou non.
Le siège corporel des émotions est situé au niveau des deux glandes endocrines très particulières, collées sur chacun des deux reins. Ces glandes s’appellent les glandes surrénales; elles produisent à elles-seules une cinquantaine d’hormones pour que l’ensemble du corps réagisse instantanément et de façon cohérente.
Pour fonctionner normalement, les glandes surrénales ont besoin d’un « carburant spécifique » en rapport avec l’intensité de l’événement vécu :

  • si ce carburant spécifique est disponible en quantité suffisante immédiatement, les réactions Chimie Naturelle - chimie de l'émotionnelchimiques seront instantanées et peu de conséquences physiques seront alors constatées.
  • si la quantité de ce carburant spécifique n’est pas suffisante à l’instant ‘t’, alors le corps va s’approvisionner dans les os les plus proches (vertèbres lombaires et dorsales), là où sont stockés l’ensemble des éléments chimiques vitaux. Ce phénomène constitue un démantèlement de la matière osseuse. Il va alors engendrer un afflux important d’autres éléments, que l’organisme devra gérer instantanément.

Ce simple processus est à même d’expliquer le fameux mal de dos qu’aucune médecine n’explique.
Au fil du temps, des événements émotionnels de la vie et des modifications hormonales, le stock de ce carburant spécifique s’appauvrit et peut engendrer des dysfonctionnements graves du chantier osseux (ostéopénie, ostéoporose, etc).

La chimie naturelle explique et propose des solutions simples et efficaces pour relancer la construction du chantier osseux en faisant le plein de ce carburant spécifique.

Pour tout savoir sur la chimie de nos émotions, découvrez les ouvrages consacrés à cette thématique ou contactez-nous.

Quelle image avez-vous de la chimie aujourd’hui ?

Chimie : une science à la connotation négative.Chimie Naturelle - si on parlait

La chimie est une science basée sur des éléments naturels et fondamentaux, qui nous permettent de vivre et d’exister. Pourtant, depuis plusieurs années, la connotation liée à la chimie s’est dégradée et cette science a perdu de son sens.

Pour beaucoup d’entre nous, la chimie est une science complexe et inaccessible, excepté pour les chimistes. Pourtant, nous en avons tous acquis des notions de base, lors de nos années collège, même si celles-ci semblent lointaines et confuses.
Malgré ces connaissances fondamentales dont nous disposons, la chimie à aujourd’hui une connotation négative, puisqu’elle est souvent associée à la chimie industrielle, pharmaceutique ou encore agro-alimentaire. Dans nos esprits, le mot « chimique » se réfère à quelque chose « d’artificiel » ou de « synthétique ».

Qu’est-ce-que la chimie et quel est son rôle principal ?

La chimie est bel et bien, en premier lieu, une science de la nature et de la vie. Elle offre une lecture élémentaire de la matière, de la vie et de la santé et permet de comprendre notre matière corporelle, ou encore les échanges chimiques qui permettent et maintiennent la vie. Plus concrètement, la chimie permet de comprendre comment dans notre corps, les milliards de cellules s’organisent pour assurer une cohérence vitale, ou comment chaque cellule vit principalement grâce à l’oxygène que l’on respire ainsi que le calcium et le phosphore que l’on mange.
La chimie nous permet donc d’exister, mais elle peut également être la solution et l’explication à certains désordres chimiques auxquels nous sommes amenés à être confrontés, tels que les maux divers et récurrents, ou les maladies chroniques.
Certains gestes simples du quotidien et une meilleure compréhension des mécanismes vitaux peuvent d’ailleurs vous permettre de reprendre le contrôle de votre santé.

Vers la chimie naturelle

Afin de redorer l’image de la chimie et de lui rendre sa vraie définition, nous proposons des formations et des livres autour de la chimie naturelle, permettant d’apprendre ou de réapprendre les fonctions de base de cet outil naturel.

Science élémentaire indispensable pour servir l’homme dans le respect de la vie et non pour l’asservir, la chimie est la clé universelle de la vie.

Pour découvrir la chimie de la vie, rendez-vous sur les pages nos formations, nos ouvrages ou contactez-nous.